Vous vous posez des questions ?

Fond perdu et marge de sécurité

Lorsque vous préparez un fichier pour l'impression, vous devez faire attention à plusieurs facteurs. En particulier, il y a trois éléments très importants que, dans cet article, nous allons connaître en détail. Vous avez sûrement déjà entendu parler du fond-perdu et de la marge de sécurité, mais êtes-vous sûr de connaître la différence entre ces éléments et la façon dont ils devraient être utilisés ? Si vous avez encore des doutes, nous vous fournirons toutes les informations nécessaires !

N'oubliez jamais d'en utiliser beaucoup !

Qu'est-ce que le fond perdu exactement ? Il s'agit d'une marge de quelques millimètres à ajouter aux côtés du fichier. La raison en est très simple : l'abondance peut en effet être considérée comme une sorte de marge de sécurité pendant la phase de coupe, pour éviter que toute imprécision à la fin de l'impression ne vienne gâcher le travail. Cet espace en dehors de l'impression ne doit contenir que la suite du fond du travail, jamais le texte. Tout ce qui est en trop, tout ce qui est au de la ce cette ligne, en fait, sera coupé lorsque le travail sera taillé. En insérant environ 3 mm sur les côtés, vous pouvez être sûr que l'impression reflétera exactement votre design graphique !

Comment ça fonctionne ?

La marge de coupe, par contre, est représentée par une ligne qui se trouve au niveau des marques d'impression et qui indique le point exact où l'imprimante va procéder au rognage de l'impression. Encore une fois, le contenu du fichier ne doit pas franchir cette ligne, sinon il sera coupé.

Marge de sécurité dans la presse : attention à ne pas la dépasser !

Enfin, la marge de sécurité correspond à la limite maximale dans laquelle les textes, ou d'autres éléments importants de la conception graphique doivent tomber si vous ne voulez pas qu'ils apparaissent trop près du bord ou même coupés. Le texte du fichier doit donc nécessairement être contenu dans les marges de sécurité, mais pas trop près de celles-ci, précisément pour éviter qu'il ne soit imprimé trop près du bord, le rendant ainsi inesthétique.